Guitaralde 2022, concert Mike Stern

MIKE STERN concert payant 8 juillet 2022 fronton Gaztelu Zahar Hendaye à 21h00.

 Cette fois, c’est sûr, c’est la bonne. Après les fausses joies qui ont contraint le festival à annuler, in extremis, sa participation aux deux éditions précédentes, pour des raisons totalement indépendantes de notre volonté comme de la sienne, quelle joie, quel honneur pour Guitaralde, d’accueillir enfin l’immense Mike Stern !

(suite…)

MATTEO MANCUSO concert payant 7 juillet 2022 Halles de Gaztelu Hendaye à 21h00.

L’une des fiertés de Guitaralde, c’est bien, année après année, de révéler les nouveaux talents de la guitare. Cette année, la révélation arrive tout droit de Sicile et s’appelle Matteo Mancuso.
26 ans, 10 doigts et six cordes : il n’en faut pas davantage à Matteo Mancuso pour s’affirmer comme le nouveau prodige à ne pas manquer. Passé par le conservatoire de Palerme, il y développe une technique héritée du classique voire du flamenco qui le voit, même sur une électrique, totalement
ignorer le médiator.
Dès son plus jeune âge, il multiplie les expériences musicales sur les scènes italiennes, en croisant
rock progressif et jazz, dont il perfectionne l’étude à la prestigieuse Berklee School de Boston avant que Yamaha le soutienne et propulse sa carrière. Son trio, formé en 2020, annonce un premier album de compos pour la fin de l’année.
En attendant de s’en délecter, on peut faire comme Steve Vai, Joe Bonamassa, Dweezil Zappa ou Al Di Meloa : le suivre sur sa chaîne YouTube (plus de dix millions de vues au compteur!…) où son talent explose en revisitant les standards.
Mieux encore : on peut aussi se précipiter à Hendaye et venir le découvrir en ouverture de premier choix
de l’édition 2022 de Guitaralde.


Guitaralderen harrotasunetako bat, urterik urte, gitarra talentu berriak ezagutzera ematea da. Aurten, ezagutu beharrekoa Siziliatik datorkigu zuzenean eta Matteo Mancuso da deitzen.
26 urte, 10 hatz eta sei soka: ez du besterik behar Matteo Mancuso-k galdu behar ez den mirarigile berri gisa agertzeko.
Palermoko kontserbatorioan ikasi eta klasikotik edota flamenkotik hartu teknika garatzen du, gitarra elektriko batean ere plektroa guztiz bazter utziz.
Gazte-gaztetik hasi zen Italiako taulagaineetan musika esperientziak egiten, rock progresiboa eta jazza elkar gurutzatuz, eta gero, Bostoneko Berklee School ospetsuan osatu zituen ikasketa horiek;
gero Yamaha-k har eta karrera bultzatu zion. 2020an osatu hirukoteak urte hondarrerako iragarri du lehen compo diskoa.
Harekin atsegina hartzeko zain garen artean, Steve Vai, Joe Bonamassa, Dweezil Zappa edo Al Di Meloa artistek bezala egin dezakegu: haren YouTube katean jarraitu (hamar
milioitik gora ikuspen kontagailuan!…) non haren talentua lehertzen baita pieza estandarren arramoldatuz.
Oraindik ere hobe: Hendaiara jauzi egin eta Guitaralde 2022ko lehen hautuaren irekitze ekitaldian ezagutzera etor zaitezke.

PATRICK RONDAT concert payant 9 juillet 2022 fronton Gaztelu Hendaye à 21h00.

Un Rondat, des rondos ?… Presque.
Car ce drôle d’énergumène qu’est Patrick Rondat a l’art des mariages musicaux
inédits. Dans la veine d’un Joe Satriani ou d’un Yngwie Malmsteen, il jette des ponts sonores
entre le métal, le classique, le prog, le jazz et la musique électronique, sans se soucier des
querelles de chapelles. Et au final, le cocktail détone.
Sa virtuosité technique, inspirée d’un Al Di Meola qui aurait fait ses classes chez
Vivaldi puis serait passé à la moulinette du hard-rock, n’y est sans doute pas pour rien. Elle
éclate dans les nombreux albums solos qu’il a enregistrés, comme dans les multiples
collaborations qui ont jalonné sa carrière de guitariste (Gary Moore, Steve Lukather, Michel
Petrucciani, Didier Lockwood…), dont un certain Jean-Michel Jarre qu’il accompagne
régulièrement sur scène depuis plus de trente ans.
Infatigable expérimentateur, inlassable innovateur dans le croisement des genres et le
décloisonnement des musiques, Patrick Rondat est aussi un passeur de guitare, à travers de
nombreuses activités pédagogiques (vidéos, master classes, stages…) dans lesquelles il
enseigne en particulier sa technique originale de l’aller-retour au médiator.
Un concert chevelu bien comme il faut, et qui va assurément décoiffer.

HYLEN concert payant 8 juillet 2022 fronton de Gaztelu Hendaye à 21h00.

Soul, funk, jazz et pop : la musique de Hyleen est un condensé de ce que chacune de
ses influences a de meilleur. Après quelques années en musicologie à la Sorbonne, où elle
tient la guitare dans le Big Band, elle poursuit son apprentissage au Conservatoire de Paris, en
Musiques Actuelles. Chanteuse et guitariste, elle est aussi auteure et compositrice de ses
propres titres, et compte déjà deux albums à son actif, où l’on peut entendre des participations
aussi illustres que celle des batteurs Chris Dave (Adele, Erikha Badu…) ou Nicolas Viccaro,
que les habitués de Guitaralde connaissent bien. Femme de scène, elle se produit dans de
nombreux concerts un peu partout en France et dans le monde (USA, Japon, Inde…).
« Je pense qu’en chacun de nous sommeille un autre Moi, une petite voix qui par
moment peine à s’exprimer. Une facette cachée qui peut se révéler discrète ou prononcée.
Dans cet album j’ai voulu dépeindre mon autre Moi, ma face B. » C’est ainsi qu’elle présente
elle-même son dernier opus, un voyage musical tout en émotions, qui ravira sans aucun doute
toutes les faces du public de Guitaralde.

VIRNA NOVA QUARTET concert payant 9 juillet 2022 Halles de Gaztelu Hendaye à 21h00.

Au milieu des Ida Nielsen, Sheila E, Hannah Ford ou encore Donna Grantis, Virna Nova ne
dépareillerait pas. Et à l’entendre jouer, à la voir jouer, on la croirait directement sortie d’un
nouveau combo posthume de Prince en personne. « Sexy mother funker » : Virna Nova est
une guitariste et chanteuse multifacettes.
1 er Prix du CNSM en guitare classique, elle encanaille le grand répertoire en croisant les
routes du jazz et du funk qui l’ouvrent à de nouveaux sons, de nouvelles influences, de
nouvelles rencontres. On la retrouve au Brésil, dans le chaudron océanique des bossas, des
sambas, et des rythmes gorgés de cachaça. Auprès de Wyclef Jean, de Salik Keita, de Richard
Bona, sa guitare fait merveille et tout naturellement, cette jeune étoile de la guitare explose en
un premier album intitulé « Supernova ». Vocales, ses cordes sensibles sont aussi des fouets
qui font claquer les langues anglaise, française et portugaise, pour raconter ses voyages
musicaux.
Il était grand temps que sa route passe par Hendaye, et que cette super Nova y fasse enfin
briller toute sa constellation de chansons, pour clôturer une soirée riche en contrastes et en
découvertes, où tous les amateurs de musique trouveront leur bonheur.

Guitaralde 2022, concert June Aguire

JUNE AGUIRRE concert payant 8 juillet 2022 chapelle château Abbadia Hendaye à 19h00. (Uztailaren 8an Abbadia ordainduz)

Guitaralde 2022 est heureux d’entamer un partenariat avec Musikene, le prestigieux Conservatoire Supérieur de Musique de Saint-Sébastien, qui s’avère année après année le vivier incontournable des jeunes musiciens classiques et jazz.
C’est dans ce cadre que le festival a le plaisir d’accueillir June Agirre, une jeune guitariste classique basque, dont le nom commence à percer dans la génération des nouveaux concertistes.
Après des études au Conservatoire Jesús Guridi de Vitoria, elle obtient le Premier Prix du concours des Jeunes Musiciens d’Euskadi en 2019, et poursuit actuellement ses études en troisième année
au niveau Supérieur dans la classe de Marco Socías, à Musikene, avant de présenter son Prix l’an prochain, qu’on lui devine brillantet à la mesure de son talent.

June Agirre s’illustre déjà dans quelques concerts en soliste ou en musique de chambre, à travers le Pays basque ainsi que dans plusieurs festivals en Espagne (Alicante, Madrid…), tout en
continuant de parfaire son jeu lors de prestigieux masterclasses avec David Russell, Álex Garrobé, Aniello Desiderio ou Zoran Dukic notamment.
Un récital dont le programme détaillé sera annoncé quelques jours avant sur les réseaux puis distribué à l’entrée, dans la tradition des concerts classiques, et qui trouvera dans la magnifique chapelle du
château d’Abbadia un splendide écrin pour un moment intime et rare : les spectateurs auront en effet le privilège d’y être conduits en petit train depuis la ville, profitant ainsi des joies d’une balade au cœur d’Hendaye en préambule au concert de June Agirre.
Possiblité de venir en petit train (gratuit avec le billet du concert) depuis le fronton Gaztelu Zahar (parking gratuit) jusqu’au Château Abbadia


Guitaralde 2022 pozarren ekin dio Musikenerekin partzuergo batez lotzeari; Donostiako Goi mailako Musika Kontserbatorioa, urterik urte ageri baita musika klasikoko eta jazz musikako musikari
gazteen hazleku bazterrezin gisa. Partzuergo horren harira hartuko du festibalak June Agirre gitarrra klasikoaren euskal jole gaztea, zeinaren izena hasia baita kontzertu emaile berrien belaunaldian
agertzen.
Gasteizko Jesus Guridi kontserbatorioan ikasi ondoren, 2019n, Euskadiko Musikari Gazteen lehiaketaren lehen saria irabazi zuen, eta orain Musikenen ari da, Marco Socias-en ikasgelan goi mailako
hirugarren urteko ikasketak egiten, heldu den urtean bere saria aurkeztu aitzin, distiratsu eta duen talentuaren neurrian izanen dena eiki.
June Agirre zenbait kontzertu ematen ari da jadanik, bakarka edo ganbara musikan, hala Euskal Herrian zehar nola Espainiako hainbat festibaletan (Alacant, Madrid…), betiere bere jokoa masterklase ospetsuen bidez osatuz honako hauekin: David Russell, Álex Garrobé, Aniello Desiderio edo Zoran Dukic musikariekin besteak beste.
Egitarau zehatza egun zenbait lehenago sareetan iragarri eta gero, kontzertu klasikoen tradizioari jarraikiz, sartzean banatuko den errezital horrek Abadia gazteluko kapera eder-ederrean une intimo
berezia eskainiko digu: ikusleek herritik tren txikian eramanak izateko abantaila ukanen dute; June Agirreren kontzertuari ekin aitzin, Hendaian ibilaldi goxo bat bizi ahalko dute horrela.

GARI concert payant 9 juillet 2022 fronton Gaztelu Zahar Hendaye à 21h00.

De Bayonne à Bilbao, d’Hendaye à Lekeitio, de Saint-Jean-Pied-de-Port à Vitoria,
d’Itxassou à Zugarramurdi, en passant par Bera, Pasaia, Iholdy ou Mauléon, qui ne s’est
jamais retrouvé les larmes aux yeux au moins une fois depuis 1990, en pleine « confession »,
en train de hurler un samedi soir avec lui son mythique « Aitormena » ?
Avec le groupe Hertzainak, Gari a atteint les sommets du rock basque puis, après la
dissolution du groupe, a entamé une carrière solo ponctuée de nombreux albums loin des
modes radicales, et toujours marqués par l’ouverture : au jazz, au voyage, à la langue
espagnole qu’il avait longtemps refusée, à la poésie (Jon Maia, Bernardo Atxaga…). Des
albums riches, inspirés, personnels et sensibles, qui jalonnent le parcours d’un homme en
mouvement permanent, comme en témoigne son dernier disque, enregistré avec son comparse
Maldanbera.
Sur scène, sa voix pleine encore des rocailles punk de sa jeunesse fait mouche, sur des
titres aux arrangements subtils et aux guitares raffinées. À Hendaye, Gari se présentera seul,
en une formule unplugged guitare-voix qui déshabille l’émotion jusqu’à la mettre à nu.
A découvrir, ou redécouvrir, comme l’une des très belles surprises de cette édition 2022.

CHACON, GÀMEZ, JUANCO concert payant 7 juillet 2022 Halles de Gaztelu à 21h00 (Uztailaren 7an de Gaztelu aretoa ordainduz)

Depuis sa création en 2001, Musikene, le Conservatoire Supérieur de Musique de Saint-Sébastien, est devenu un centre pédagogique de tout premier plan, attirant professeurs et élèves du monde entier, et s’affirmant année après année comme l’un des pôles les plus dynamiques de la musique en Europe.

Côté guitares, ce sont trois noms qui donnent à cette effervescence toute leur énergie et tout leur talent Javier Juanco, Joaquín Chacón et José Luis Gámez.

Trente-cinq années d’amitié et d’admiration mutuelle, et voici qu’ils décident enfin de croiser leur art, dans un trio inédit dont Guitaralde n’est pas peu fier d’avoir la primeur.
Le premier a baigné aussi bien dans le classique que dans le jazz, où il s’est illustré auprès des meilleurs musiciens de la péninsule, dans les festivals à travers toute l’Europe.
Le deuxième est une véritable référence de la guitare jazz, qu’on a aussi bien entendue auprès de Al Foster que de Jorge Pardo ou David Liebman.
Quant au troisième, qui a fait ses classes auprès d’un Metheny ou d’un Abercrombie notamment, son pedigree (albums solos, collaborations diverses, concerts internationaux…) n’a rien à envier aux deux premiers.

La réunion de ces trois musiciens de haut vol dans la nouvelle salle des Halles de Gaztelu s’annonce comme un moment très prometteur de cette édition 2022.



2001an sortu zenetik, Musikene, Donostiako Goi mailako Musika Kontserbatorioa lehen-lehen mailako pedagogia zentroa bihurtu da; mundu osoko irakasle eta ikasleak erakartzen ditu eta, urterik urte, uropako musika gune dinamikoenetako bat da.

Gitarrei dagokienean, hiru izen ditugu burbuilatze horri energia eta talentu guztia ematen diotenak: Javier Juanco, Joaquín Chacón eta José Luis Gámez.

Hogeita hamar urte elkarren adiskide eta miresle, eta hor nola azkenean beren artea hirukote berri-berri batean bildu dutela; Guitaralde harro asko da haien lehen jokalekua izanik.
Lehena hala klasikoan nola jazzean aritu da, penintsulako musikari onenen ondoan eta Europa osoko festibaletan.
Bigarrena jazz gitarraren egiazko erreferentzia da; Al Foster nola Jorge Pardo edota David Liebman musikarien ondoan entzun dugu. Hirugarrena, Metheny edo Abercrombie artistekin egin ditu klaseak; beste biek adineko pedigria du honek ere (bakarkako diskoak, hainbat lankidetza, nazioarteko
kontzertuak…).
Maila gorako hiru musikari horiek Gaztelu areto berrian biltzeak 2022ko aldi honen garrantzi handiko unea iragartzen digu.

payant / ordainduz

JEAN MARIE ECAY TRIO concert gratuit 9 juillet 2022 Terasse relais Thalasso Hendaye à 19h00.

Infatigable chef d’orchestre du festival, Jean-Marie Ecay ne serait pas le musicien
hors-pair que l’on connaît sans son insatiable curiosité et son envie permanente de nouvelles
expériences musicales. Le projet qu’il présente cette année à Guitaralde est un trio inédit, dans
lequel il s’est entouré de deux instrumentistes de choix. À la contrebasse, Stéphane Kerecki,
musicien prolifique et très prisé notamment dans la mouvance du jazz moderne (Daniel
Humair, Yaron Herman, Anne Paceo…), et à la batterie, Fabrice Moreau, qu’on entend aussi
bien dans la chanson pop-rock (Aubert, Arthur H…) que dans le jazz (Michel Portal, Rémi
Vignolo, Bojan Z…).
Ce trio permet à Jean-Marie Ecay d’explorer une nouvelle dimension musicale, qui
allie inventivité et improvisation jazz à ses influences blues et rock, grâce à un système de
frettage révolutionnaire dont il est l’ambassadeur : la « Ace tone system ». Cette technique de
frettage, qui va faire parler d’elle dans les prochaines années, donne à la vibration des cordes
une justesse incomparable, et impossible à obtenir avec un frettage traditionnel. L’alignement
parfait des fréquences ouvre un nouveau champ des possibles et dote le groupe entier d’une
sonorité absolument idéale, qui ravira le grand public comme les mélomanes les plus avertis.
Il arrive que les fréquences s’alignent comme les planètes, et c’est alors, avec le Jean-Marie
Ecay Trio, tout le festival qui est à la parade.

MANY YEARS AFTER concert gratuit 7 juillet 2022 Place de la république Hendaye à 19h00.

« Si vous trouvez nos chansons chouettes, c’est parce que
c’est pas nous qui les avons écrites ! »
C’est ainsi que se présente le trio de Many Years After.
Un moment placé sous le signe de l’humour et de la bonne humeur. Mais un moment de belle musique avant tout, avec ce groupe qui réunit trois musiciens aguerris du Pays basque, qui écument les scènes régionales dans de nombreuses formations.
Cette soirée, qui s’inscrit dans le cadre de la programmation des « Jeudi’ne en ville » de Hendaye, nous ramène dans les années 60-70, pour un « revival » des grands groupes qui ont forgé l’histoire de la pop et du rock, parmi lesquels Eagles, Neil Young, David Bowie, Creedence Clearwater ou les Kinks… Des titres qui sont autant de tubes inoubliables, ancrés dans nos mémoires et dans la vie de chacun d’entre nous, et dans lesquels on se replonge comme dans un bain de jouvence musical.
Des années après, il était une fois, il sera une fois…
Many Years After.